La charte Ludikécole

Pour clarifier nos intentions et avoir une base de travail avec les enfants, voici les 4 règles d’or de Ludikécole.

  • Jouer dans le respect de l’adversaire et de soi-même

    On joue dans le respect de l’adversaire et de soi-même. C’est le fairplay.
    Même quand on est très, très fier ou très, très énervé, après avoir gagné ou perdu : exit les humiliations, les « t’es nul » ou « je suis le meilleur » ou « je suis nul »…
  • L’erreur fait partie de l’apprentissage

    Dans un jeu, on essaye, prend des risques, se trompe. Le retour d’information permet à chacun de comprendre s’il doit corriger ou poursuivre sa stratégie au prochain tour.
    On peut aider un enfant en l’orientant sur ce qu’il a du mal à appréhender, lui faire des retours pour une prise de conscience du raisonnement… Mais on ne joue pas à sa place, au risque de lui enlever son implication et son envie de jouer.
  • Jouer et rejouer

    Chaque jeu requiert des stratégies et des compétences différentes. Il est rare de comprendre du premier coup tous les enjeux, toutes les possibilités d’un jeu.
    C’est en recommençant, en se mesurant à d’autres adversaires que l’on progresse. Plus on joue, plus on expérimente, plus on progresse…
  • Jouer pour le plaisir

    On joue avant tout pour jouer. C’est pourquoi Ludikécole a enlevé de sa sélection les jeux dont l’enjeu éducatif est trop évident.
    De même, si des adaptations de jeu sont proposées, c’est dans le but de ne pas pénaliser un enfant déjà en difficulté scolaire.