Jouer en classe

Chaque professeur, en fonction de son emploi du temps et de ses pratiques, choisit sa formule :
– avec la classe entière
– avec un groupe
– avec une autre classe
– pendant les séances d’autonomie
– pendant les activités pédagogiques complémentaires

Quel que soit votre choix, voici plusieurs pistes pour vous aider à démarrer.

picto_de-ludikecole  En préalable : la formation

Une formation est nécessaire pour connaître les jeux, les objectifs, pour en expliquer les règles et intervenir à bon escient…

L’idéal : une formation par l’Education nationale

Mais actuellement, ces formations sont rares. 
Pour l’année scolaire 2015-2016, seules quelques rares formations sont dispensées sur le territoire national.
L’Ouest, terreau de joueurs, est le mieux loti avec plusieurs propositions de l’Académie de Nantes : Jeux et maîtrise de la langue, cycle 2 et 3 (09/12/15), Canopé de Vendée ; Jeux coopératifs (08/02/16), Jeux Mathématiques (17/03/16) et Jeux en fête (21/03/16), Canopé de la Sarthe ; Jeux et pédagogie coopérative (23/03/16), Canopé de Mayenne. De l’Académie de Rennes : Coopérer par le jeu (23/03/16), Canopé des Côtes-d’Armor.

Pour tout le reste du territoire, seule l’académie de Reims propose Des Albums et des jeux (19/01/16) et Jouer et calculer (15/03/16), Canopé des Ardennes.

La réalité : une formation autodidacte

Pour vous former en autodidacte, vous pouvez :

– visionner l’explication rapide et didactique des règles des jeux sélectionnés

– lire les “fiches complètes” qui présente un résumé des règles et l’enjeu pédagogique

– expérimenter en direct en vous rendant à la ludothèque la plus proche de chez vous

La préparation des séances

Le timing

Une durée de 45 minutes permet de maintenir l’attention nécessaire et de découvrir au moins deux jeux. A vous de choisir le rythme des séances !

Les intervenants

Lors d’une séance, il faut : expliquer les règles, vérifier leur assimilation, réguler les différends… ce qui peut nécessiter la présence d’un ou deux intervenants supplémentaires.
Si vous faites appel à des volontaires, une réunion de préparation permettra de s’assurer de la maîtrise, par tous, des jeux, des enjeux, de la charte Ludikécole. 

Le choix des jeux

Panachez les jeux pour équilibrer les propositions en nombre de joueurs (solitaire, duo ou groupe) et en types d’apprentissages (mathématiques, maîtrise de la langue…). Une dizaine de jeux peuvent être présentée par séance.  

Pratique  :  chaque « fiche complète » comporte le résumé des règles et le récapitulatif du matériel. Il est facile de les imprimer, de les découper et de les coller dans chaque boîte.

picto_de-ludikecole  Le déroulement des séances

Démarrage

Dès la première séance, expliquez la règle du fairplay et le cadre de l’action : on est en classe et non en récréation, les jeux ont été sélectionnés par les professeurs, et ce ne sont pas les jeux de la maison…

Au début de chaque séance, présentez très brièvement les jeux pour que les enfants puissent les choisir.

Rôle des intervenants

Chaque intervenant a en charge un certain nombre de jeux, en explique les règles (présentation du matériel, explication des différentes phases et de la finalité). Il assiste au début de la partie pour être sûr de la bonne compréhension de tous les enfants, puis part expliquer un autre jeu… et revient régulièrement.

A la séance suivante, l’enfant est invité à expliquer la règle en présence d’un adulte garant. Au fur et à mesure, les enfants deviennent autonomes.

Rangement

A la fin de la séance, prévoyez cinq minutes pour le rangement et le comptage du nombre de pions, d’éléments divers…

Les séances en classe
Stéphane Macolino, professeur de l’école du Vigan (Gard)

 LE JEU LORS DU TRAVAIL EN AUTONOMIE

Les jeux sont proposés au même titre que les autres activités en autonomie.

Pour les choisir, consultez notre ludothèque et sélectionnez les jeux en solitaire ou en duo.

Pour une plus grande variété, on peut renouveler les propositions chaque trimestre ou semestre.

L’accueil d’un projet
Stéphane Macolino, professeur de l’école du Vigan (Gard)

COMMUNIQUER AUPRÈS DES PARENTS

« Des jeux en classe ! Ils ont déjà du mal à savoir lire, écrire, compter. Alors jouer, quelle idée ? »
Très peu de parents jouent avec leurs enfants. Et peu sont conscients de l’apport du jeu dans l’apprentissage des fondamentaux.
Avant le début des séances, il est indispensable de diffuser auprès des parents une information justifiant votre choix. 

Laisser un commentaire